News

ARPA Morocco based Network Member, le Centre Souss Massa des Études Juridiques et Judiciaires Contemporaines organized a research conference in Rabat on October 21, 2023 to launch its latest book:

Le Code de la Famille entre la Contemporanéité et les exigences de Réforme

ARPA Morocco based Network Member, le Centre Souss Massa des Études Juridiques et Judiciaires Contemporaines organized a research conference in Rabat on October 21, 2023 to launch its latest book: Le Code de la Famille entre la Contemporanéité  et les exigences de Réforme

Présentation d’œuvre autour du code de la famille Une contribution notoire au débat public autour du dossier sociétal Saoudi El Amalki

Fidèle à ses actions de haute qualité scientifique, le Centre Souss Massa des Études Juridiques et Judiciaires Contemporaines vient d’organiser une conférence scientifique à Rabat afin de présenter l’œuvre collectives sur « le code de la famille entre la contemporanéité et les exigences de réforme ». Cette importante activité s’est distinguée par les pertinentes interventions du Dr Mohamed Alami Machichi, de la Pr Nezha Skalli, du Dr Soufiane Driouch qui ont relaté les diverses teneurs de cet ouvrage collégial englobant des allocutions et des recommandations relative à la la réforme du code de la famille. Ces communications notoires des sommités scientifiques, académiques et civiles, notamment du Dr Mustapha Benhamza, du Dr Mohamed Amine Benabdallah, du Dr Driss Fakhouri, du Dr Malika Benradi, de la Pr Amina Bouayach, du Pr Brahim Bahmani, du Pr Ahmed Id Fquih, du Pr Samir Aït Arjdal, du Pr Bensalem Adija.

Il convient de rappeler que la conférence est survenue suite aux orientations du Souverain, prônant la révision du code de la famille, à même d’assurer la coordination et l’adéquation avec les nouveautés de la Constitution 2011, surtout en matière de condition de la femme, de procédure de la parité et l’égalité, de protection des droits de l’enfant, de l’ancrage du principe de ses intérêts suprêmes en termes d’interprétation et d’application de loi à son égard, de manière à permettre aux marocains, hommes et femmes, à la participation à l’opération du développement et à la construction du Maroc du progrès et de la dignité.  Ce colloque de haute portée cognitive et pédagogique, brillamment modérée par l’illustre journaliste Abdallah Tourani et auquel ont pris part des ambassadeurs de certaines nations et des représentants du corps diplomatique à Rabat, a connu également des allocutions de qualité sur l’état actuel du code de la famille d’une part et de perspectives d’amendements de ses dispositions à travers sous l’angle judiciaire et la réalité des droits d’autre part.

Ces interventions madrures de diversités ont en fait, évoqué divers aspects qui nécessitent le rehaussement et l’amendement tel l’adoption, l’héritage et bien d’autres points. C’est ainsi que Zaïna Idhelli, présidente du centre Souss Massa des études juridiques et judiciaires contemporaines a souligné que tant que les règles juridiques régissant et encadrant la famille sont caractérisées par la stabilité et que les sociétés dont la société constitue ses cellules principales, sont soumises de nature à des évolutions intenses dans leur formation et leur itinéraire, la révision de certaines dispositions du code de la famille devient une nécessité impérieuse pour être au diapason des mutations socio-économiques que connaît la société marocaine et être conforme aux engagements internationaux paraphés par notre pays.

Il importe aussi de signaler que ce rassemblement scientifique est une belle interaction du Centre à la lumière de l’appel Royal pour l’ouverture, à travers de larges consultations participatives, sur les instances et compétences de la société civile, sur les experts et chercheurs en la matière, en compagnie des institutions concernées. Cette action d’envergure du Centre s’insère pareillement dans les activités du Centre visant l’encouragement la recherche scientifique dans les études juridiques et judiciaires, ainsi que les sciences et les domaines complémentaires. Dans cette optique, le prix de l’érudit Lahcen Abbadi pour le meilleur doctorat du droit privé constitue une manifestation annuelle qu’organise le Centre et qui jouit d’une large notoriété.

ARPA's founder Dr Leila Hanafi's interview with the Moroccan national radio SNRT

Commemorate diaspora month in Morocco, marked in August of each year.

Equality and justice for all

Dr. Leila Hanafi, a human rights advocate and international development attorney who’s worked around the globe, spoke on campus about women’s pursuit of justice in post-conflict societies.

Women’s access to justice in the Maghreb

Case study of Morocco

The Foundation Konrad Stiftung’s Middle East and North Africa Rule of Law Program and
Mohamed V University and ARPA International Law Group LLC ad Rare pleased to invite you
to Forum on women’s access to justice in the Maghreb: Cast Study of Morocco to be held in
Rabat, Morocco, under the auspices of Mohamed V University from June 20th to June 22nd,
2022.

SNAPSHOT ON ARPA’S LEGAL RESEARCH, ANALYSIS, AND OUTREACH ON THE TOPIC

Family Law in Morocco

As part of a partnership project in place since 2006 between Morocco and Denmark, a panel of lawyers, judges, academics and activists from the two countries gave themselves, on 4 and 5 December, to a cross-examination of women’s access to justice, with particular emphasis on the challenges and constraints posed to Moroccan nationals living throughout the world.

The International Fes Forum

Youth and Globalization in the Mediterranean Region

 December 20, 2011 In an  international and stimulating atmosphere, over 150 prominent leaders throughout the Mediterranean  region convened on  December 9-12th,  2011 at the  Centre for Interdisciplinary Strategic and International Studies’ Fes Forum[1] under the theme “Youth and Globalization,”   in Fes, Morocco